Adresse

Datcha, éditeur d’objets faits main

24 avril 2019
Datcha, boutique d'objets faits mains

 

Lancé en 2016 à l’initiative de deux designers, Amandine Furhmann et Mériadek Caraës, Datcha est un studio de création d’objets artisanaux pour la maison. D’abord e-shop, le duo a ouvert en juillet 2018 leur boutique sise rue de Paradis. Passer la porte de Datcha, c’est faire un aller-retour sans billet dans des contrées ensoleillées et entre tradition et modernité.

Tous deux formés aux Arts Plastiques et à l’Histoire de l’Art, Amandine et Mériadek ont travaillé côte à côte pendant 10 ans dans l’une des plus grandes galeries d’art contemporain de Paris, la galerie Kamel Mennour. Ces deux passionnés de savoir-faire artisanaux et de décoration ont quitté les hautes sphères de l’art contemporain pour revenir sur terre en créant leur propre structure avec un double objectif : exprimer leur créativité et valoriser l’artisanat.

 

Datcha, boutique d'objets faits mains

Datcha, boutique d'objets faits mains

 

Datcha édite deux collections d’objets pour la maison par an . Au cours de leur voyage, le duo est à l’affut d’une matière, d’une technique, d’une production locale et atypique qui en sera le déclencheur. Les artisans qu’ils dénichent, en France, en Europe, en Afrique du Nord et jusqu’en Inde, sont les détenteurs d’un savoir-faire ancestral. “Le point de départ de nos créations est toujours le savoir-faire traditionnel. Cela dit, nous faisons en sorte de nous détacher du style « ethnique » pour que le résultat soit à la fois contemporain et intemporel.” Les objets ainsi créés sont le fruit d’une collaboration où l’artisan n’est pas un simple exécutant. “Nous instaurons un véritable dialogue avec nos partenaires. Nous essayons de comprendre leurs problématiques et d’amener certaines techniques sur des terrains encore inexplorés”.

Ainsi, derrière chaque assiette, bougie, tapis, luminaire, linge de table, se raconte l’histoire d’un savoir-faire, d’une région, d’une identité culturelle, d’un homme ou d’une femme qui oeuvre à la perpétuation d’une tradition artisanale et que Datcha contribue à faire perdurer.

 

Datcha, boutique d'objets faits mains


Datcha, boutique d'objets faits mains
lesmainsbaladeuses_datcha-8

 

Les assiettes bulles sont le résultat du savoir-faire de Abdelghani qui exerce à Marrakech. La technique utilisée pour atteindre ce résultat marbré est celle de l’émaillage à la bulle de savon, qui consiste à mélanger l’émail à du savon et à souffler des bulles de savon sur l’objet. Anushree, quant à elle, travaille dans l’atelier familial au Rajasthan. Elle utilise la technique du « block print » pour donner ses formes géométriques noir et bleu aux tapis dit « cannage », grâce à des blocs de bois gravés et trempés dans une pâte colorée qu’elle presse à la main sur la matière. Je découvre aussi le savoir faire de la Ceramica Negra dont Josep est détenteur. Dans son village de Catalogne, on le pratique depuis le XIVe siècle. Il s’agit d’une technique de cuisson longue à la flamme. Les poteries sont mises à cuire à l’étouffée dans un four très enfumé ; le carbone en excès va donner sa couleur noire à la terre.

 

Datcha, boutique d'objets faits mains

Datcha, boutique d'objets faits mains

Datcha, boutique d'objets faits mains

Datcha, boutique d'objets faits mains

Datcha, boutique d'objets faits mains

 

Dinandier, vannier, potier, céramiste, teinturier, verrier, tourneur sur bois… La datcha urbaine (en Russie, une datcha est une maison secondaire située à la campagne) de ces deux designers abrite une vingtaine d’artisans et autant de savoir-faire en déclin que tous participent à faire rayonner et à sauvegarder. Y faire une halte est la promesse d’un voyage émouvant dans le temps et dans l’espace à la découverte de productions d’authentiques travailleurs.

 

Datcha.
35 rue de Paradis, Paris 10
www.datcha.paris

Instagram

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply